Affaire de lobbying : Le juge saisit le serveur dans les locaux d’Ennahdha

nahdha
nahdha

Affaire de lobbying : Le juge saisit le serveur dans les locaux d’Ennahdha

Le bureau de communication du Tribunal de première instance de Tunis a indiqué, dans un communiqué diffusé ce mardi 26 octobre 2021, que le juge d’instruction près du pôle judiciaire économique et financier a saisi lundi le serveur au siège d’Ennahda, pour transférer son contenu et effectuer les tests techniques nécessaires.

Il a précisé que cette saisie s’inscrit dans le cadre de l’achèvement des recherches liées à l’affaire de lobbying suite aux soupçons sur l’existence d’un échange de mails entre le mouvement et la société de lobbying, à travers un compte appartenant à Ennahdha, et qu’il s’est avéré que ledit compte électronique appartient à un opérateur tunisien.

Le Tribunal de première instance a souligné que l’enquête sur cette affaire est toujours en cours.

Une brigade sécuritaire s’est déplacée hier au local d’Ennahdha à Montplaisir pour enquêter sur l’affaire dite de lobbying dans laquelle le parti est accusé d’être impliqué.

Le mouvement islamiste a commenté, dans un communiqué, cette « descente » expliquant que cette visite du juge d’instruction s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur l’affaire de lobbying suite à la plainte déposée par Mohamed Abbou. Ennahdha a assuré qu’il coopérera avec les autorités dans le respect de la loi.

Selon le site du département américain de la justice, un nouveau contrat de lobbying a été conclu par le parti Ennahdha avec l’agence de communication et de relations publiques « Burson Cohn and Wolf », à la date du 29 juillet 2021 à Washington. L’objectif de l’agence est d’assurer la propagande politique au parti Ennahdha pour un montant qui s’élève à trente mille dollars.

Ce contrat e a été rendu public depuis 3 août 2021 sur le site du département américain de la justice. La signature de ce contrat rappelle l’enquête lancée par le pôle judiciaire économique et financier à l’encontre d’Ennahdha, Qalb Tounes et 3ich Tounsi relative à ce type d’infractions à savoir, le financement illicite de la campagne électorale.

M.B.Z

Business News