Sahara occidental: le Kenya rompt ses liens avec les indépendandistes sahraouis

Sahara occidental: le Kenya rompt ses liens avec les indépendandistes sahraouis
publié dans Agence Belga , le 14 septembre 2022 à 23h22

(Belga) Le nouveau président du Kenya, William Ruto, a déclaré mercredi que le pays d’Afrique de l’Est rompait ses liens diplomatiques avec la République arabe sahraouie (RASD) autoproclamée, après des discussions avec le Maroc.

Cette annonce inattendue intervient à peine 24 heures après la cérémonie d’investiture de M. Ruto, à laquelle a assisté le chef du mouvement indépendantiste Front Polisario, Brahim Ghali, à Nairobi. Le Front Polisario (indépendantiste), soutenu par l’Algérie, veut un Etat indépendant au Sahara occidental, une vaste étendue désertique que le Maroc considère comme faisant partie de son propre territoire. « Le Kenya annule sa reconnaissance de la RASD et prend des mesures pour réduire la présence de cette entité dans le pays », a déclaré M. Ruto sur Twitter après avoir rencontré le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita. M. Bourita lui a remis un message de félicitations du roi du Maroc Mohammed VI, a indiqué M. Ruto, ajoutant que les deux pays avaient convenu d’améliorer leurs relations « entre autres dans les domaines du commerce, de l’agriculture, de la santé, du tourisme et de l’énergie ». « Le Kenya soutient le cadre des Nations unies comme mécanisme exclusif pour trouver une solution durable au différend », a déclaré le président Ruto. Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental se trouve à l’extrémité ouest du vaste désert du même nom, qui s’étend le long de la côte atlantique. Le Polisario, qui a proclamé la RASD en 1976, continue de réclamer, avec le soutien de l’Algérie, la tenue d’un référendum prévu par l’ONU au moment de la signature d’un cessez-le-feu entre les belligérants en 1991. De son côté, le Maroc, qui contrôle 80% du territoire, prône une autonomie sous sa souveraineté exclusive. (Belga)
Source: Agence Belga

Bouton retour en haut de la page