Allégation selon laquelle la tante du suspect dans l’affaire…

Allégation selon laquelle la tante du suspect dans l’affaire de corruption s’est vu interdire de lui rendre visite est sans fondement.
Le ministère public a rendu public, aujourd’hui, jeudi, un communiqué dont l’Agence mauritanienne d’Information a reçu copie, affirmant que l’information relayée sur certains sites de médias au sujet de l’empêchement de la tante d’un accusé dans le dossier de corruption n° 001/2021 – objet d’un contrôle judiciaire- de lui rendre visite, est  une allégation, dénuée de tout fondement.

«l’affirmation selon laquelle la tante d’un accusé dans le dossier de corruption a été empêchée de lui rendre visite est dénuée de tout fondement”
Voici le texte du communiqué :

« Des sites de médias ont publié une déclaration signée par deux avocats, prétendant que la tante d’un accusé dans le dossier de corruption, n° de parquet 001/2021 -sous contrôle judiciaire- a été empêchée de lui rendre visite.

Pour lever toute équivoque, le ministère public précise ce qui suit :

– L’affirmation selon laquelle la tante de l’accusé en question a été empêchée de lui rendre visite est fausse, car elle a été autorisée à lui rendre visite depuis le début de la mise en œuvre des procédures de contrôle judiciaire, et cela est consigné dans les registres des éléments de sécurité en charge de l’exécution ces procédures.

– La situation de la tante a été considérée comme un cas familial humanitaire, en raison du rapport au neveu, sur la base des règles générales de la charia, et de la culture et des traditions de notre société, de sorte qu’elle a pu lui rendre visite sans recourir aux procédures que certains avocats ont cherchées à suivre.

– La personne concernée peut rendre visite à l’accusé à tout moment.

Fait le 04/08/2022.

Le Parquet général. »

Bouton retour en haut de la page