2ème Assemblée plénière du Comité Interparlementaire G5 Sahel : Le Mali abritera l’événement du 5 au 9 juillet 2021

Bamako1 fi21128444x822 e1610033066822
Bamako1 fi21128444x822 e1610033066822

2ème Assemblée plénière du Comité Interparlementaire G5 Sahel : Le Mali abritera l’événement du 5 au 9 juillet 2021

Dans un communiqué rendu public, le 24 juin 2021, par le secrétariat général du Conseil National de Transition (CNT), le Président du CNT informe les membres du CNT que le Mali abritera la 2ème Assemblée plénière du Comité Interparlementaire G5 Sahel (CIP-G5 Sahel) du 5 au 9 juillet 2021 à Bamako.

Selon l’organe législatif malien, le thème central de la session porte sur « Le rôle des parlementaires dans le renforcement de la participation citoyenne aux initiatives de développement et de paix au Sahel».

Prendront part à cette session, précise le communiqué du CNT, les Présidents des Assemblées nationales du Burkina Faso, de la Mauritanie, du Niger et du Tchad, ainsi que les parlementaires de chacun des cinq pays élus au CIP G5 Sahel. La cérémonie d’ouverture de la plénière du CIP G5 Sahel est prévue pour le jeudi 8 juillet 2021 à 10 heures au Centre international de conférence de Bamako (CICB). Dans une note déposée à notre rédaction, il ressort que la session plénière est précédée des réunions de commissions (05 commissions). Ces réunions qui débuteront le lundi 5 juillet 2021 dureront trois jours et seront ouvertes exclusivement aux membres des commissions (50 députés membres du CIP G5 Sahel). Ces travaux seront marqués par une session de bienvenue présidée par le 1er vice-président du CNT, l’honorable Assarid Ag Imbarcaouane. Les commissions se réuniront ensuite simultanément entre elles, durant deux jours. Elles se mettront ensemble le troisième jour pour une mise en commun des résultats. La session plénière, quant à elle, se déroulera en deux jours. Elle sera marquée par la présence des Présidents de parlements du G5 Sahel et des partenaires invités par le CIP G5 Sahel. Elle est introduite par une cérémonie d’ouverture à laquelle sont invités les membres du Gouvernement, le corps diplomatique et d’autres personnalités. Elle prend fin à travers une cérémonie de clôture. Au total, la session plénière se tiendra sur une durée de travail de 05 jours dont 03 jours de travaux en commissions et 02 jours de plénière.

Le comité interparlementaire G5 Sahel (CIP G5-Sahel) est une organisation parlementaire sous-régionale mise en place par les parlements des cinq pays membres (Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad) pour exercer un contrôle démocratique des actions et initiatives mises en œuvre dans le cadre du G5 Sahel. La décision de création d’une structure interparlementaire du G5 Sahel a été prise le 17 juillet 2018, à Niamey au Niger lors d’un sommet interparlementaire qui avait réuni l’ensemble des parlements des pays membres du G5 Sahel à savoir le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Cette décision a été consignée dans un communiqué final adopté de manière unanime par les membres. Plus tard, le 13 décembre 2018, les statuts du CIP G5 Sahel furent adoptés par les membres fondateurs à Paris, à la faveur d’un sommet co-organisé avec l’Assemblée nationale française et l’Assemblée parlementaire de la francophonie. Le Comité Interparlementaire G5-Sahel est une institution consultative dont le rôle essentiel est de suivre les actions sécuritaires et de développements, entreprises dans les pays du G5-Sahel. La création du Comité Interparlementaire G5 Sahel est motivée par le besoin des membres fondateurs, de mettre en place un cadre de coopération et d’actions parlementaires dans l’édification de la paix et du développement durable au Sahel.

Aguibou Sogodogo

Source: Le republicain mali via mali web