1,1 million de tonnes de phosphate sahraoui spolié

1,1 million de tonnes de phosphate sahraoui spolié.

Publié par Agence – le 15.04.2021 , 11h00
LSA

Au cours de l’année 2020, le Maroc a exporté illégalement 1,1 million de tonnes de phosphate à partir du Sahara occidental pour une valeur de 170,8 millions de dollars, indique le rapport du WSRW (Western Sahara Resource Watch), un observatoire chargé du suivi de l’exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental.

Dans son rapport rendu public mardi, le WSRW signale que durant l’année 2020, le phosphate sahraoui a été transporté par 22 navires vers différentes destinations, signalant que l’Inde et la Nouvelle-Zélande ont été les premiers importateurs de ce minerai dans le cadre d’accords passés avec la société marocaine (OCP) spécialisée dans l’extraction du phosphate. Le WSRW explique, à ce propos, que l’OCP n’a aucun droit d’exporter le phosphate du Sahara occidental, ajoutant que les exportations ont été approximativement au même niveau que celles de l’année 2019. La même source révèle que l’Inde et la Nouvelle-Zélande importent respectivement 64% et 20,41% du phosphate sahraoui. Ces deux pays sont suivis par le Brésil, le Japon et « très probablement » la Chine et les Philippines, selon le rapport.
R. I.
LSA