​​Ma mise au point, sur Facebook, relative aux dernières déclarations de Monsieur le Premier Ministre…

Mohamed Ould Mohamed El HACEN
Mohamed Ould Mohamed El HACEN

​​Ma mise au point, sur Facebook, relative aux dernières déclarations de Monsieur le Premier Ministre concernant les Administrations publiques.

Je m’adresse à vous tous et plus particulièrement à Aichettou.

Je vous prie de noter ce complément d’infos et d’éclaircissements à ma réaction relative à la dernière déclaration du Premier Ministre:

J’ai dit que je ne crois pas aux vertus de la critique.
2 – Croyez-moi, je ne vais pas commencer à la pratiquer dans la ligne qui suit.


Donc, je n’ai pas critiqué le Premier et je ne doute guère de sa sincérité. Je garde une idée positive de l’homme depuis qu’il était DTP et que mon bureau contrôlait la route Nouakchott – Nouadhibou.
Homme honnête, intègre, sérieux, réservé. Des qualités précieuses et appréciables chez le fonctionnaire et l’homme public.
Je voulais, en revanche, attirer l’attention sur la nécessité d’inventer et de faire enclencher, dans l’administration publique, un processus dynamique qui passe par les diagnostics et l’élaboration des programmes, des plans d’action, des plannings rigoureux, des chronogrammes détaillés qui soient mis en valeur par une efficiente communication…
Je savais, que de petits groupuscules mesquins politiquement et moralement vont sauter sur cette injonction du Premier Ministre qui dénote d’une sincère volonté d’assainissement pour la présenter comme un aveu d’échecs afin de faire oublier leurs carences, leurs crimes qui sont les causes de l’état dans lequel se trouve aujourd’hui notre administration publique.
J’ai voulu en conséquence anticiper et orienter le débat vers des suggestions constructives.
Enfin, (et j’aurais pu continuer) je me permettrais de vous rappeler que je crois être la seule personne sur cette terre qui aura consacré vingt mois (20 mois), jour pour jour, sans un seul jour d’arrêt, et à raison de 14 heures en moyenne, par jour, à défendre ce que je pense être comme bon futur régime et Un Bon Président pour mon pays et à combattre leurs détracteurs dépourvus de foi, de pudeur et de raison.
Mon IPhone et mon Samsung, entre mes deux mains brûlées par leurs écrans, en sont témoins et les Articles + vocaux + interviews sont là pour le corroborer.
Chers compatriotes, Moi, je viens du Privé, du Consulting perfectionniste, de surcroît, des Grandes écoles françaises, et de plus, je suis issu de plusieurs familles qui ont joué des rôles dans l’Histoire de ce pays.

Certes, je pourrais échouer. Je ne prétends pas le contraire. MAIS JE N’AIME PAS L’ÉCHEC. Je n’aime pas non plus parler de moi et encore moins faire parler de moi.

Mais, la crainte de l’échec risquerait de m’obliger à parler de moi et même de tous ceux qui, par leurs actions ou inaction provoqueraient notre échec.

Soyons alors rigoureux envers nous-mêmes et envers les autres. Nous savons nous sacrifier, mais nous ne sommes pas enclins à jeter nos efforts et des années de notre vie par la fenêtre, sur les routes… Car cela s’appellerait ce que je n’aime pas pour moi, ni pour mon pays, ni pour le Président que j’ai soutenu, à son insu, L’ÉCHEC.

Mohamed Ould Mohamed El HACEN
Institut 2 IRES
Le 27 /04/2021