Vahid Halilhodzic : “Mon objectif primordial” est la qualification à la Coupe du monde

Vahid Halilhodzic
Vahid Halilhodzic

Publié  Maroc diplomatique -8 avril 2021

L’entraîneur de la sélection nationale de football, Vahid Halilhodzic, a affirmé, jeudi à Salé, que son objectif primordial demeure la qualification des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde prévue au Qatar en 2022.

“On va tout faire pour réaliser un exploit et pourquoi pas entrer dans l’histoire du football marocain. Nous ne ferons pas le déplacement à la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations, l’année prochaine au Cameroun, en promenade de santé, mais mon objectif principal reste la qualification au Mondial 2022”, a dit le coach national, lors d’une conférence de presse tenue au Complexe Mohammed VI de football de Salé, consacrée à la présentation du bilan de l’équipe nationale en qualifications à la CAN-2022.

“Depuis 20 ans, le seul exploit à mettre à l’actif de l’équipe du Maroc reste une qualification au Mondial 2018 en Russie. Il faut que le Maroc se qualifie régulièrement pour le Mondial”, a ajouté le technicien bosniaque.

“J’aime bien gagner. Je veux transmettre cette rage de vaincre à mes joueurs, surtout lorsqu’on joue à l’extérieur”, a-t-il soutenu, se disant confiant en l’avenir, car, selon lui, “l’équipe va certainement progresser”.

Lors du 2è tour éliminatoire du Mondial Qatar-2022, qui débutera en juin prochain, les hommes de Vahid Halilhodzic évolueront dans le groupe I, aux côtés de la Guinée, la Guinée Bissau et le Soudan.

A ce propos, M. Halilhodzic a affirmé que cette poule est plus relevée que celle de la CAN, avec trois équipes qualifiées pour la grand-messe africaine, poursuivant qu’”il n’y a plus de petite équipe en Afrique”.

Revenant sur le bilan des Lions de l’Atlas en qualifications de la CAN, il a relevé que le Maroc a réussi à composter son billet de qualification deux journées avant la fin des éliminatoires, ce qui est “un grand exploit”.

“Nous disposons de la meilleure défense des éliminatoires. Tous les clignotants sont au vert. Je ne suis pas satisfait à cent pour cent, mais on peut s’améliorer. L’équipe est en cours de reconstruction”, a-t-il ajouté.

En réponse aux critiques qui ciblent la prestation de l’équipe nationale lors de ses dernières sorties, le coach national a assuré que “malgré les résultats signés, l’on ne peut pas être aimé par tout le monde”.

“Nous sommes engagés dans un projet sportif. Je suis venu au Maroc pour obtenir de bons résultats et faire progresser l’équipe”, a-t-il souligné.

“Le meilleur avocat de l’entraîneur est les résultats. Lors des deux matches contre la Mauritanie, la chance nous a tourné le dos, en plus des conditions difficiles en Mauritanie. Je suis certain que dans l’avenir la sélection nationale sera plus compétitive”, a-t-il prédit.

M. Halilhodzic a fait savoir, par ailleurs, que pas moins de 50 joueurs ont été convoqués en équipe nationale, dont 47 ont disputé des matches, ce qui est, selon lui, “un peu énorme”.

La prochaine étape sera marquée par plus de stabilité et l’équipe pourra être alimentée par un ou deux joueurs seulement qui apporteront un plus à l’équipe nationale, a-t-il précisé.

“Au sein de l’équipe nationale, je veux créer de la concurrence dans chaque poste. Il y a 15 ou 16 joueurs titulaires et non pas une équipe titulaire”, a-t-il martelé.

Lors des éliminatoires de la CAN-2022, le Maroc a terminé en tête de la poule E avec un total de 14 points, après 4 victoires et 2 nuls. L’équipe nationale avait inscrit 10 réalisations et n’avait concédé qu’un seul but en six matches, soit la meilleure défense lors des éliminatoires.

Outre les Lions de l’Atlas, la Mauritanie avait composté son billet pour la phase finale de la CAN au Cameroun en occupant la deuxième place avec 9 unités, devant le Burundi (5 pts) et la République centrafricaine (4 pts).

( Avec MAP )

Source : Maroc diplomatique