Élections 2021: au Sahara, Ould Errachid débauche à tour de bras

SAHARA MAROCAIN consecration e1609809610665
SAHARA MAROCAIN consecration e1609809610665

Par Hassan Benadad le 09/04/2021 à 22h22

Hamdi Ould Errachid. © Copyright : DR

Kiosque360. Le parti de l’Istiqlal recrute tous azimuts dans les provinces du sud en attirant dans son giron des dirigeants politiques, des hommes d’affaires et de hauts fonctionnaires. C’est le magnat du parti au Sahara, Hamdi Ould Errachid, qui a dirigé cette opération sans précédent.

Le président du conseil municipal de Laâyoune et coordinateur de l’Istiqlal dans les provinces du sud, Hamdi Ould Errachid, a lancé une campagne d’adhésion massive à son parti en faisant appel à des dirigeants politiques, des hommes d’affaires ainsi qu’à de hauts cadres sahraouis.

Le quotidien Assabah rapporte, dans son édition du week-end du 10 et 11 avril, que la liste des nouvelles recrues comprend le doyen de la faculté de Smara, le directeur de l’école supérieure de technologie de Laâyoune, le directeur régional du HCP, le directeur régional de la formation professionnelle dans les provinces du sud ainsi que le directeur provincial du ministère de l’Education nationale à Laâyoune. Tous ces hauts cadres de plusieurs départements ministériels ont annoncé officiellement leur adhésion au parti de l’Istiqlal au niveau de la province de Laâyoune.

Le parti de la Balance explique cette campagne de recrutement, tous azimuts, par la mise en œuvre des dispositions de la constitution qui encourage l’action politique et syndicale en ouvrant la voie à de hauts cadres et à de nouvelles compétences. Autant dire que le magnat Hamdi Ould Errachid a mobilisé tous les canaux du parti et de son aile syndicale (UGTM) pour créer une dynamique organisationnelle sans précèdent dans les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra, Dakhla-Oued Ed Dahab et Guelmim-Oued Noun. Une dynamique qui a permis à ce ponte de l’Istiqlal dans le Sahara marocain de recruter des centaines de cadres et de hauts fonctionnaires.

Le quotidien Assabah rapporte que la direction istiqlalienne considère que cette adhésion massive reflète la confiance dont jouit le parti dans ces régions ainsi que la crédibilité de ses militants dans les provinces du sud. C’est ainsi que la Fédération nationale des fonctionnaires de la jeunesse des sports relevant de la centrale syndicale du parti (UGTM) a pu attirer dans le giron du PI le directeur régional de ce ministère dans la région de Laâyoune et son collègue dans la région de Guelmim ainsi que le directeur provincial de ce ministère à Dakhla. Les rangs du parti ont été renforcés, en outre, par l’homme d’affaires et le consul honoraire de Côte d’Ivoire à Laâyoune, Mohamed El Imam Maelainine.